Affaire brocart …..Suite, mais pas fin.

identitaires ardenne, identitaire, nation, Saint-Hubert, Brocart, ecolo

Identitaires Ardenne a par la voix de son président introduit une demande pour demander ou en était la suite donnée à cette malheureuse affaire. Une affaire ou l’échevin Ecolo Jean-louis Brocart avait insulté la population de St-Hubert.

 

 

Comme nous l’avions prévu, le collège communal a décidé de l’irrecevabilité de la demande. Nous joignons bien entendus les scans du courrier reçu.

 

 

Lorsqu'un échevin de la majorité, c'est-à-dire CAP 2021, se permet d'injurier les citoyens et je le cite, La population, je m'en fous, je l'emmerde, et que cette même majorité couvre les propos de cet échevin, nous pouvons en conclure que c'est toute la majorité du CAP 2012 qui injurie la population de St-Hubert.

 

Nous ne sommes pas étonnés, dans le marécage politique de notre pays, de devoir faire face au déni de démocratie de la part des politiques de cette gauche en décomposition avancée.

 

 

Je rappellerais quand même aux élus de St-Hubert et à tous les élus politiques de Belgique que ce sont nos impôts qui payent leurs plantureux salaires et que par conséquent les citoyens sont leur patron.

 

 

Identitaire Ardenne dans une approche démocratique à voulut discuter de cette affaire en toute transparence et une volonté de faire ceci avec humanité et par les voies démocratiques. Mais une fois de plus nous constatons que cela n’est pas possible.

 

Nous relançons donc la vidéo des actes de cet énergumène.

 

 

 

 

 

 

Nous déplorons le manque d'écoute de la part du CAP 2012, ce manque aura pour effet des rassemblements citoyens pour la démission de la totalité du conseil communal.

 

 

Cher élu, votre patron, le peuple, va descendre dans la rue.

 

 

Dans le contexte actuel, Nethys, Electrabel, Publifin, etc., etc., avec une perte de vitesse pour les vieux partis sclérosés, la démocratie se pratique à sens unique.

 

 

Tout pour garder le pouvoir, le peuple en a marre. Il est plus qu’urgent d’arrêter cette mascarade et d’instaurer des tribunaux populaires. En d'autres temps, certains se sont fait tondre pour moins que cela.

Télécharger
St-Hubert1.pdf
Document Adobe Acrobat 328.7 KB
Télécharger
St-Hubert2.pdf
Document Adobe Acrobat 389.5 KB