Brocart au placard.

Ce dimanche 18 décembre identitaire Ardennes s'est rendu sur la place de l'Abbaye de Saint-Hubert, là où se déroulait  une action organisée à l'initiative de l'échevin Jean-Louis brocart (Ecolo) et membre de la coalition majoritaire CAP 2012.

 

Cette initiative organisée dans le but de faire signer un manifeste pour la population d'Alep. Étaient présents, des membres d'amnistie international.

 

Bien entendue, notre présence n'était pas souhaitée par l'échevin et dès notre arrivée la tension était palpable.

 

Identitaires Ardennes n'en reviennent pas, les déclarations d'un homme dont le devoir est de gérer la commune qui déclare publiquement ceci : la population, je n'en ai rien à foutre.

 

Si le but d'Ecolo était de faire de la récupération politique sur le dos des habitants d'Alep, il est temps que ce Parti moribond revoit sa communication.

 

Consterné, c'est ce que nous sommes lorsque l'on constate que ce sont ces petits idiots utiles se foutent complètement de ce qui se passe à St-Hubert, et dont le seul but est de garder leurs privilèges. Non seulement ils se moquent ouvertement de notre population, mais ils avouent ne pas s'intéresser aux préoccupations de la population locale.

 

Il est clair qu’entre la majorité CAP 2012 et la population la confiance est rompue.

 

Choquant, faire cette action aux pieds de la Basilique, alors que ce petit monsieur folklorique se fout aussi au massacre des Chrétiens d'Orient, mais prétend défendre les rebelles modérés dont on sait tous qu'il s'agit d'islamistes radicaux et terroristes potentiels.

 

Identitaires Ardennes demandera dans les jours qui suivent la démission de Jean-Louis Brocart, il est inadmissible qu’un tel personnage puisse avoir quoi que ce soit à voir avec une fonction publique.

 

Nous devons aussi revenir sur les faits suivants, Jean-Louis Brocart a menacé plusieurs fois un de nos cadres et ceci par écrit et aujourd'hui encore il l'a fait devant témoin.

 

Mais son courage à des limites, peu après il appelait la police pour nous faire évacuer, malheureusement pour lui les membres d'identitaires Ardennes n'ont commis aucun impair et la police nous a laissés parler avec le peu des citoyens qui s'étaient rendus à cette mascarade électoraliste.

 

Plusieurs contacts positifs ont ainsi pu être faits, après explication de notre démarche beaucoup nous ont compris, pas de chance pour le petit rocket Ecolo.

 

Monsieur Brocart, identitaires Ardennes ne reculent pas quelles que soient les forces auxquelles nous devons faire face.