identitaires Ardennes...Notre patrimoine est non négociable!

identitaires ardennes, patrimoine ardennais, identitaires Belge, Ecolo, ecologie, vente de forets, PS, CDH, parlement Wallon

265 000 hectares de nature concernés par la vente à des particuliers.

 

 

C’est tout un pan de notre patrimoine qui risque de disparaitre sur l’autel du profit. Le projet de décret voté ce lundi 5 décembre en commission parlementaire, en catimini.

 

 

Son adoption en plénière ouvre notamment la possibilité de vendre les forêts domaniales à des propriétaires privés sans l’aval du Parlement wallon !

 

Ce projet déposée par 3 députés cdH et un député PS, la modification du Code forestier qui réglemente la gestion des forêts publiques en Wallonie, pourrait être adoptée par le Parlement wallon ce 21 décembre.

 

Les fossoyeurs PS avec leurs acolytes moribonds du CDH continuent à vendre notre patrimoine et ceci seulement dans un but, inavoué, mercantile.

 

‘’ La première disposition proposée (modification de l’art. 114) permettrait au Gouvernement wallon de vendre des forêts domaniales en supprimant l’aval du Parlement wallon. Autrement dit, les forêts domaniales pourraient contribuer à l’ajustement du budget régional ! Concrètement, le projet ouvre la possibilité de vendre les forêts indivises. Sont potentiellement concernées, la forêt d’Anlier (7 040 ha), la forêt de Baudour (620 ha), la forêt de la Vecquée à Seraing et Neupré (670 ha) ou encore la forêt d’Herbeumont (1 600 ha)...’’

 

‘’ La seconde disposition proposée (modification de l’art. 74) concerne l’ensemble des 265.000 hectares de forêts publiques (domaniales et communales). Ce qui est proposé ? La possibilité de vendre anticipativement du bois via des droits sur des coupes futures de forêts. Quel en est le réel avantage, le système a-t-il déjà fait ses preuves ailleurs ? L’objectif n’est-il pas de générer des liquidités immédiates pour les propriétaires publics au détriment d’une gestion durable de la forêt ? Autant de questions laissées sans réponse !’’

 

L’avenir de nos forêts ne peut dépendre que des provinces et non d’un quelconque parlement et même pire de quelques administrateurs politisés. Identitaires Ardennes demande que la gestion du patrimoine dépende exclusivement de la province.

 

Le fait de vendre le patrimoine au plus offrant est un pas de plus vers la fin de notre société culturelle.

 

Trouvez une nouvelle manne financière pour assouvir les dépenses phénoménale de quelques élus PS et CDH avec leurs petits amis politiques et autres n’est pas envisageable.

 

Leur incapacité à gérer les deniers publics est prouvé depuis plus de 50 ans en Wallonie, il est temps de mettre fin à ce système politico-financier.

 

Notre patrimoine est non négociable !

 

Identitaires Ardennes à le devoir et la volonté de lutter contre toute forme de détricotage de nos valeurs, de nos us, de notre coutume et de notre patrimoine.